Le Conseil des Arts du Canada augmentera son financement

Ottawa, le 30 octobre 2006 – Le Conseil des Arts du Canada augmentera son financement aux organismes artistiques et aux artistes, ainsi qu’aux activités visant à accroître l’accès du public aux arts, grâce à une hausse de son crédit parlementaire annoncée dans le budget fédéral de mai dernier.

Le Conseil a annoncé aujourd’hui le processus d’allocation des nouveaux fonds, lesquels seront répartis en fonction des priorités suivantes :

Renforcer les organismes artistiques canadiens les plus performants dans toutes les régions du pays, incluant les orchestres symphoniques, les compagnies de théâtre, de danse et d’opéra, ainsi que les ensembles de musique contemporaine; les centres d’artistes autogérés ainsi que les galeries et musées d’art; les maisons d’édition, les magazines littéraires et artistiques; ainsi que les maisons de production en cinéma, en vidéo et en nouveaux médias;
Augmentation du soutien aux artistes des quatre coins du pays dans toutes les disciplines artistiques;
Augmentation du soutien aux activités visant à accroître l’accès du public aux arts et à rapprocher les arts des Canadiens et des publics de l’étranger.
Le budget fédéral du 2 mai dernier a accordé au Conseil, un total de 50 millions de dollars en nouveaux fonds répartis sur les années financières 2006-2007 et 2007-2008. Le plan du Conseil des Arts est conditionnel à l’approbation des nouveaux fonds par le Parlement dans le cadre du Budget supplémentaire des dépenses.

« Pour allouer ces nouveaux fonds, nous adopterons une démarche stratégique, » a déclaré le directeur du Conseil des Arts, Robert Sirman. « Les objectifs clés consistent à améliorer le potentiel de croissance à long terme du secteur artistique canadien et à générer un important impact sur les Canadiens de partout au pays. »

Selon M. Sirman, les nouveaux fonds seront alloués grâce à un processus concurrentiel, soit dans le cadre d’un concours spécial (dans le cas d’organismes artistiques recevant présentement une aide au fonctionnement) ou des programmes réguliers du Conseil appuyant les artistes et les activités d’accroissement de l’accès du public aux arts.

Environ les deux tiers des nouveaux fonds seront alloués aux subventions supplémentaires à l’intention des organismes artistiques, alors que le reste sera réparti également entre le soutien aux artistes et l’accroissement de l’accès du public aux arts.

Les quelque 900 organismes artistiques qui reçoivent présentement de l’aide au fonctionnement du Conseil pourront faire une demande de subvention supplémentaire. Les organismes auront à proposer des plans biennaux démontrant comment les fonds additionnels renforceront leurs activités de fonctionnement ou amélioreront leurs activités artistiques actuelles. Les demandes seront évaluées par un comité de pairs constitué de professionnels des arts oeuvrant dans la discipline artistique concernée. Les demandes des organismes artistiques qui ont un impact national et international seront aussi évaluées par un comité multidisciplinaire, incluant des pairs de l’étranger.

Plus de détails sur le processus de demande, incluant les lignes directrices et les formulaires de demande, seront affichés sur le site web du Conseil des Arts (www.conseildesarts.ca), le lundi 6 novembre. Les organismes qui reçoivent présentement de l’aide au fonctionnement, lesquels doivent soumettre une demande d’aide supplémentaire, recevront aussi de l’information par courriel et courrier postal. La date limite de réception des demandes de fonds supplémentaires est le 15 décembre 2006.

La période visée par les subventions supplémentaires de fonctionnement est de deux ans (2006-2007 et 2007-2008).

Les subventions supplémentaires à l’intention des individus et des activités d’accès du public aux arts de 2006-2007 seront incorporées aux budgets réguliers des programmes d’aide aux artistes et à l’accès du public du Conseil, incluant les tournées, la diffusion, le rayonnement et les festivals.

-30-

No comments yet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.