Budget 2011 : une occasion ratée pour les arts et la culture

Ottawa, mercredi 23 mars 2011 – Des représentants de la Coalition canadienne des arts (CCA), regroupement national d’artistes, de travailleurs culturels, de chefs d’entreprise et de bénévoles, ont exprimé leur déception après avoir pris connaissance du contenu du budget fédéral déposé hier.

« Le budget 2011 était clairement centré sur le renforcement de l’économie et la reconstruction de la présence internationale du Canada, a noté la porte-parole de la CCA Shannon Litzenberger. Considérant ces priorités, nous croyons que le gouvernement du Canada a raté une occasion de mettre à profit les atouts du secteur culturel. Un investissement stratégique dans les arts aurait certes été très bénéfique en ce qui a trait à la création d’emplois, mais aurait aussi eu pour effet de dynamiser les communautés d’un peu partout au pays et de rehausser la réputation internationale du Canada. »

«  Nous sommes d’accord que l’économie et la réputation internationale du Canada sont importantes et c’est pourquoi la Coalition revendique des investissements accrus dans les arts à travers le Conseil des arts du Canada et un engagement renouvelé pour obtenir un accès aux marchés internationaux afin que les artistes et organisations du Canada puissent profiter des bénéfices reliés au développement de ces marchés, a souligné le coprésident de la CCA, Éric Dubeau. Nous reconnaissons l’engagement du gouvernement envers les arts et la culture à travers des initiatives telles que le crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants ou des investissements dans le Fonds du Canada pour les périodiques, le Fonds des médias du Canada et la Société Radio-Canada. Néanmoins, nous ne croyons pas que le budget 2011 tire réellement avantage des contributions nationales et internationales que le secteur des arts et de la culture canadien peut si bien livrer. »

« En résumé, nous sommes déçus devant cette occasion ratée, a conclu Mme Litzenberger. »

La Coalition canadienne des arts est le plus large regroupement d’artistes, de chefs d’entreprises et de bénévoles de partout au pays. Nous avons tous l’intime conviction que l’avenir du Canada dépend d’un plus grand investissement de fonds publics dans les arts. Nous considérons la haute qualité de vie, pour laquelle le Canada est reconnu, dépend d’une communauté artistique et patrimoniale riche, vibrante et diversifiée.

— 30 —

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec :

Simone Saint-Pierre
Directrice des communications
Fédération culturelle canadienne-française
ssaintpierre@fccf.ca
613-241-8770, ex. 22
Shannon Litzenberger
Metcalf Policy Fellow
shannonlitz@me.com
Cellulaire : 647-271-6354

&nbps;
No comments yet.

Laisser un commentaire