Photo de groupe des membres de la Coalition dans une salle de réception du Parlement.

Revue de l’année 2017

En 2017, la Coalition canadienne des arts a fait progresser la cause du secteur des arts par ses interventions stratégiques. Comme par les années passées, la Coalition a donné suite au budget fédéral, a préparé un mémoire pré-budgétaire, a tenu sa Journée des arts sur la Colline et a participé à la rédaction du Budget fédéral alternatif. La Coalition canadienne des arts a continué de resserrer ses liens avec les députés fédéraux de tous les partis, avec les sénateurs et avec les cadres supérieurs de l’Agence du Revenu du Canada, d’Affaires mondiales Canada et du ministère du Patrimoine canadien.

Cette année encore, le budget fédéral reprenait les formulations de la Coalition canadienne des arts en parlant de la contribution de 1,6 milliard de dollars aux infrastructures culturelles et sociales. Plus précisément, le budget de 2017 a annoncé un investissement de 300 millions de dollars sur dix ans pour le Fonds du Canada pour les espaces culturels. Avec la bonification du Fonds du Canada pour les espaces culturels et son intégration à la deuxième phase du Plan des infrastructures, le potentiel de croissance du secteur des arts est considérable. C’est pourquoi la Coalition s’est associée à Global Public Affairs et à CAPACOA afin de coprésenter un webinaire sur le financement des projets d’infrastructure.

Au printemps, la Coalition a été invitée à participer aux travaux du Comité consultatif sectoriel des industries culturelles sur le commerce international. En prévision des travaux de renégociation de l’Accord de libre échange nord-américain, nous avons collaboré, avec nos alliés canadiens et homologues américains, à l’élaboration de recommandations pour améliorer la mobilité des artistes de la scène de part et d’autre de la frontière commune. Notre message a été si bien entendu qu’il a été inscrit dans la liste des priorités du gouvernement canadien en vue de la modernisation de l’ALÉNA. Les négociations s’avèrent difficiles, certes, mais nous espérons de bonnes nouvelles néanmoins.

Le mémoire pré-budgétaire de la Coalition canadienne des arts a été déposé à l’été de 2017. Le mémoire détaillait le programme général du secteur des arts et l’énoncé de ses besoins multiples, notamment au chapitre des cinq thèmes suivants : droit de suite pour les arts visuels, diffusion et exportation du spectacle, formation, fonds de dotation et examen de la Loi sur le droit d’auteur. De fait, la Stratégie d’exportation culturelle annoncée dans le cadre stratégique Canada Créatif à la fin de septembre apportait une réponse concrète à l’une des cinq recommandations énoncées dans notre mémoire pré-budgétaire.

En novembre, nos représentants se sont adressés aux parlementaires pour veiller à la poursuite du financement des arts et de la culture. Pour cette édition ciblée de la Journée des arts sur la Colline, la Coalition a concentré ses efforts sur ses principales demandes d’ordre financier : le Fonds du Canada pour la présentation des arts et le Fonds du Canada pour la formation dans le secteur des arts. Ces messages ont été bien reçus par les quatorze députés fédéraux de tous les partis, par des sénateurs et des bureaucrates clés. Au total, nous avons eu 31 rencontres ; 35 délégués y ont représenté 29 organismes artistiques. Pour plus d’information, veuillez consulter notre compte rendu de la Journée des arts sur la Colline.

Les coprésidents de la Coalition tiennent à signaler le travail effectué par le Comité directeur de la Coalition. Ce Comité essentiel se compose de bénévoles, tous dévoués à la cause de la promotion des arts. Les membres du comité ont été plus particulièrement actifs au sein de divers groupes de travail formés pour soutenir la Coalition dans le domaine des finances (Emmanuel Madan et Julia Horel), des adhésions (Sara Meurling), des communications (Monique Renaud et Meg Shannon) et de la Journée des arts sur la Colline (Sara Meurling, Renuka Bauri et l’équipe des communications). Les coprésidents souhaitent aussi souligner l’appui précieux du Sommet canadien des arts. Enfin, les coprésidents tiennent à remercier Naima Phillips pour son dévouement envers de la Coalition à titre de première coordonnatrice des communications.

Frédéric Julien et Kate Cornell, coprésidents

&nbps;

, , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire