Journée des arts 2017 – Un récapitulatif

Le jeudi 2 novembre 2017, cinquante représentants du monde des arts provenant de partout au Canada convergeaient sur la Colline du Parlement pour porter trois messages clés de la Coalition canadienne des arts et pour remercier le gouvernement fédéral de continuer à investir dans le Conseil des arts du Canada et le programme Canada créatif. Nos représentants se sont adressés aux parlementaires pour obtenir que soit maintenu le financement du secteur des arts et de la culture, à savoir :

  • que soit doublé le financement du Fonds du Canada pour la présentation des arts, c’est-à-dire qu’il passe de 32 à 60 millions de dollars, et ce dans le dessein de procurer aux Canadiens des expériences culturelles plus riches et variées,
  • que soient augmentés de dix millions de dollars les crédits au Fonds du Canada pour la formation dans le secteur des arts, et ce dans l’optique de soutenir le perfectionnement des artistes professionnels et des travailleurs du secteur des arts, et pour épauler les établissements de formation dans leur rôle de carrefours culturels, et
  • que soit relevé à trois millions de dollars le plafond annuel des Incitatifs aux fonds de dotation du Fonds du Canada pour l’investissement en culture.

Les 14 parlementaires rencontrés, tous partis confondus, ont bien accueilli ces messages. Au total, nous avons eu 31 entretiens, pour 35 délégués et 29 organismes artistiques représentés. Nous avons rencontré les deux porte-parole de l’opposition en matière de patrimoine, des représentants du ministère du Patrimoine canadien, du Commerce international et des Finances, ainsi que huit sénateurs. Nous avons assisté à trois réunions avec des dirigeants de parti : le député Guy Caron, néo-démocrate et leader parlementaire, le bureau du chef du Parti conservateur et chef de l’opposition, et le bureau du Premier ministre. Nous avons aussi eu sept rencontres avec le bureau de divers ministres : Immigration, Réfugiés et Citoyenneté, Innovation, Sciences et Développement économique, Petite entreprise et Tourisme, Patrimoine, Finances, Emploi, Développement de la main-d’oeuvre et du travail, et Affaires mondiales.

Nous tenons à remercier sincèrement les délégués qui ont fait cause commune avec la Coalition canadienne des arts à Ottawa et qui ont représenté les artistes et les organismes artistiques canadiens ! L’importance des arts n’est plus à prouver, comme l’indiquent l’engagement, le soutien et l’appréciation qu’ont manifestés les parlementaires. Il était clair que nos interventions ont compté dans l’élaboration du programme Canada créatif et que nos démarches ont une incidence sur la façon dont sont faits les investissements dans les arts et la culture.

La Coalition canadienne des arts tient à remercier tout particulièrement les personnes qui ont assisté à la réception en fin de journée. Merci à Julie Dabrusin, hôte de l’événement, ainsi qu’à Christine Friday et à l’honorable Mélanie Joly, qui se sont jointes à nous pour célébrer une autre journée de promotion des arts couronnée de succès. Quoi de mieux pour terminer la soirée que de se trouver en compagnie de la ministre Joly et de l’entendre dire l’importance de la Journée des arts à Ottawa – afin d’unir le secteur diversifié des arts et de la culture et de lui donner voix au chapitre !

L’édition 2017 de la Journée des arts sur la Colline n’aurait pu se concrétiser sans le travail acharné de nos partenaires et commanditaires. La Coalition canadienne des arts tient donc à signaler le travail de Kate Cornell et de l’Assemblée canadienne des arts, de Frédéric Julien et de CAPACOA, de Sara Meurling, de Meg Shannon et des membres de Professional Association of Canadian Theatres (PACT), du Centre national des arts, de Sean Casey et de Tara Mazurk de Global Public Affairs, de Harwood Estate Vinyards, de Kichesippi Beer et de la Great Canadian Theatre Company.

Crédit photo: Tara Mazurk

No comments yet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.