Budget 2015 : Le secteur des arts déçu par le manque de soutien

La Coalition canadienne des arts (CCA) – un regroupement national unissant des artistes, des travailleurs culturels, des dirigeants d’entreprises et des bénévoles – est déçue d’apprendre que le Conseil des arts du Canada ne fasse pas partie des priorités du Budget 2015 du gouvernement fédéral. Après sa participation aux consultations prébudgétaires, la CCA espérait que sa recommandation d’augmenter le budget de fonctionnement du Conseil des arts du Canada soit retenue. Malheureusement, le financement du Conseil des arts est demeuré inchangé dans le Budget 2015.

« Ce manque d’investissement dans le Conseil des arts du Canada reflète bien la vision à court terme du gouvernement », souligne la porte-parole de la CCA, Carmen Gibbs, de l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick.

Le Conseil des arts est un organisme national indépendant, respecté et bien géré, qui soutient la création en appuyant directement les artistes et qui consolide la diffusion de leurs œuvres auprès de tous les Canadiens et Canadiennes. De nombreux emplois dans le secteur culturel n’existeraient pas sans les programmes du Conseil des arts : artistes, éditeurs, gérants, régisseurs de plateau, décorateurs, éclairagistes, ingénieurs du son, cinéastes, commis comptables et autres créateurs et gestionnaires profitent des retombées économiques des investissements du gouvernement par l’entremise du Conseil des arts. Depuis 1990, le nombre d’organismes artistiques soutenus par le Conseil des arts a augmenté de 65 %, en réponse à la participation accrue et diversifiée des Canadiens dans les arts et la culture.

Le secteur des arts accueille favorablement l’annonce du Budget 2015 d’accorder 210 millions de dollars sur quatre ans aux célébrations du 150e de la Confédération du Canada. Le secteur est maintenant impatient d’en savoir plus et de découvrir si les artistes professionnels et les organismes artistiques seront admissibles à ce nouveau financement.

Le secteur des arts et de la culture représente 4 % de la population active canadienne, ce qui en fait un moteur précieux pour l’économie du pays. Il va sans dire que ces emplois sont essentiels à la prospérité de milliers de familles partout au pays, d’autant plus que bon nombre des travailleurs du milieu des arts et de la culture sont des travailleurs autonomes propriétaires de petites entreprises. La CCA continuera à participer aux consultations du gouvernement fédéral afin de réaffirmer l’importance de son secteur.

, ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.